Galettes des Reines

Publié le par Les crucipapoteuses de Montpellier

undefined


Une tradition que naturellement nous  aimons perpétuer.

Donc, comme l'an passé, nous avons profité de notre réunion hebdomadaire pour procéder à l'élection de nos Reines. Au préalable le Comité d'organisation présidé par Madame de Roseval s'était réuni afin d'examiner les dossiers de chacune des candidates. Il lui fallait vérifier que toutes avaient bien respecté le règlement : pas de photo compromettante dans les revues spécialisées, pas de photo douteuse circulant sur internet ... !!

Tout semblait  parfaitement correct.

Pressées par le temps et bousculées par nos estomacs, nous avons décidé d'annuler le défilé en robes du soir et en maillots ... Ouf !!

Très rapidement, nous (les anciennes en années de présence à Papot'Croix) avons confié la tâche oh combien délicate et importante, celui de la découpe des galettes à Véronique. Il lui fallait subir le baptème du feu. Je me souviens que l'an passé quelqu'un avait demandé : qui a coupé les galettes ?
"C'est pas moi, c'est pas elle, c'est pas nous," avons-nous répondu d'un air candide ... en nous promettant qu'on ne nous referait pas cette remarque l'année suivante.

Il faut reconnaître que l'ex-lyonnaise armée d'un Laguiole suédois s'en est très bien tirée ... Aucun mal diront les "C'est pas moi, c'est pas elle, c'est pas nous", quand on a du bon matériel... Ben voyons !

Galette-2008-013.jpg


Vous connaissez la tradition qui veut que la personne la plus jeune se cache sous la table pour désigner à qui va telle ou telle part. Madame de Roseval a préféré ignorer cette pratique de crainte de voir toutes les papoteuses se réfugier sous la table.
Nous avons fait dans la simplicité, chacune est allée se servir.

Galette-2008-029.jpg


Anne-Marie est persuadée que son couronnement est proche ... qui sait ?

Galette-2008-021.jpg


Caroline a très vite compris que son titre de Reine 2007 va lui échapper.

undefined
Caroline (encore une) a-t-on déjà vu une fève dans une mousse au chocolat ?? Le chocolat provient bien d'une fève, mais le petit "bidule" qui peut très bien t'obliger à prendre un rendez-vous rapidement chez ton dentiste préféré, tu ne le trouveras jamais dans ton petit pot.

Galette-2008-020.jpg


Hum, comme elle est bonne !!!
Vous pouvez apercevoir à gauche de Solange un petit bout du chapeau de Madame de Roseval.

Galette-2008-028.jpg
J'en rêve de ce titre de Reine ... Véro, tu n'ai pas la seule !

Galette-2008-026.jpg


Marie-Anne explique que quand elle était petite, elle avait failli avaler un Mickey en céramique lors d'une galette des Rois.
Tu crois que c'est une blague? Bon, je vais aller raconter mon histoire à des vraies copines qui me croiront ... elles !

Galette-2008-018.jpg


C'est affreux ce qui t'est arrivé !
A côté de Jeanine, Yves notre brodeur, très concentré écoute d'une oreille droite attentive une mésaventure qui aurait pu tourner au drame.

Galette-2008-032.jpg


Hourra, la première fève a été trouvée ! Ce n'est pas l'assiette qu'on se met sur la tête Véro.

Galette-2008-033.jpg


Je suis confuse, mais je suis tellement contente d'avoir été élue..

Ce n'est pas le petit Poiré de Josette qui t'aurait tournicoté l'esprit se demandent Caroline et Véronique.

undefined


Couronnement de la 2ème Reine

Solange a déjà postulé pour un titre universel.
 
Il va falloir que Madame de Roseval et toute sa "clique" se réunissent en cellule de crise ... !!
J'en profite pour vous annoncer que les organisateurs du Festival de films d'épouvante d'Avoriaz viennent de nous contacter. Ils ne savent pas que j'ai eu un problème avec mon zoom qui est resté coincé, ce qui explique la déformation de la photo .. Si, si !

 Après toutes ces péripéties, le calme est revenu et le travail a repris.

Galette-2008-040.jpg


J'oubliais de vous dire qu'il y avait aussi eu l'élection d'une Reine dans la catégorie biberon et qui a été élue......?

Galette-2008-037.jpg

Pauline avec son joli sourire.


Rendez-vous l'année prochaine.

Avant de terminer, il faut signaler l'absence de la représentante de la ville d'Agde : Fabienne.

Depuis qu'un de ses ouvrages est apparu dans une rubrique du dernier Marquoir consacrée au Beglad ... elle est surbookée.

Fabienne.jpg


C'était un reportage pour Voici-Voilà.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NancyRose 23/01/2008 20:53

c'est chouette de partager avec vous cette ambiance qui me semble "bien gaie" !!!!!la trousse "Be-Glad" est super jolieet de toute la troupe, quand verra t on les réalisations ????

Les crucipapoteuses de Montpellier 24/01/2008 16:49

Toute la troupe n'a pas participé, tu trouveras sur notre blog une boîte réalisée par Jeanine et décorée par le fameux BEGLAD.Merci pour cette petite visite et à bientôt je l'espère.

caropassions 22/01/2008 17:58

hi hi la plus joli c'est ma princesse !!! en tout cas depuis elle est prete à croquer une part car elle a une dent de plus !!!

Les crucipapoteuses de Montpellier 23/01/2008 15:06

C'est comme les fleurs à l'approche du printemps, les petites dents commencent à  pointer .Son sourire sera ensuite encore plus ravageur !

NathL 22/01/2008 13:37

Ah les filles ça fait du bien de vous retrouver grace à internet. Changez rien et attendez mon retour !BisesNathalie

Les crucipapoteuses de Montpellier 22/01/2008 15:30

Ravie de te retrouver parmi nous..sur le blog. A quand une nouvelle mutation dans le Sud ?

fab34300 22/01/2008 10:23

Meuuu non je ne suis pas si surbookée! Je prépare mes vacances au soleil c'est tout, votre majesté... ;-)))

Les crucipapoteuses de Montpellier 22/01/2008 11:01

 Je le savais que tu passais ton temps dans les cabines à U.V. pour ne pas arriver avec un teint de calisson et ainsi éviter de te faire remarquer par les broderas mexicanas qui ont vu l'article du Marqueros!

Sol'ange 22/01/2008 08:52

Miss  Univers, why not ?  Positivons.....

Les crucipapoteuses de Montpellier 22/01/2008 10:57

Je suis prête à t'accompagner pour démolir le moral des autres candidates en leur faisant bien rentrer dans leurs cervelles de moineaux, qu'elles n'ont aucune chance. Et toc !