SECRET DE BRODEUSES

Publié le par Les crucipapoteuses de Montpellier

Il y a très très longtemps, environ 15 000 ans avant J.C., à l'époque solutréenne (paléolithique supérieur), vivait au coeur de notre territoire une tribu composée d'une vingtaine de personnes.

Les hommes étaient principalement occupés à chasser alors que les femmes vaquaient à leur tâches "ménagères". Elles avaient aussi une grande responsabilité : celui de la confection des vêtements.

Pour cela, à l'aide d'aiguilles à chas en os,de crins de chevaux et de tendons de rennes divisés et enfilés, elles réunissaient ensemble les morceaux de peaux.

 

Depuis quelque temps, une ambiance pesante régnait dans le groupe.

Le Chef, Zork décida de réunir tout le monde pour une A.E (Assemblée  Extraordinaire).

Urka, une jeune femme au caractère bien trempé, prit rapidement la parole.

Elle expliqua qu'en allant cueillir des baies sauvages de l'autre côté de la rivière, elle s'était perdue.

Arrivée dans une clairière, elle y avait trouvé des vêtements en train de sécher sur l'herbe. Curieuse, elle les avait examinés attentivement. Le travail de couture était d'une grande qualité et la technique utilisée lui était inconnue.Des voix proches l'obligèrent à s'enfuir.

De retour au camp, elle avait parlé de sa découverte aux autres femmes.

Celles-ci en avaient ras le bol, car durant des heures à la lueur d'un feu de bois elles confectionnaient des vêtements très rapidement abîmés à la chasse et qu'il fallait repriser et repriser....!!

La technique utilisée par les étrangères était non seulement belle, mais sûrement plus solide.

 

Il fallait que ces messieurs se  mobilisent pour tenter de découvrir le secret des croix parfaites.

Connaissant les hommmes qui ne manqueraient pas de lever les yeux au ciel l'air de dire : "elles nous fatiguent avec leurs histoires de peaux mal cousues....", elles avaient décidé à l'unanimité moins une (celle de Bork, une vieille femme édentée) de boycotter les repas .

Pas d'explication sur cette étrange technique: grève illimitée de daubes de mammouths ,de rôtis de rennes, et de marmelade de mûres !!!!

 

Hou, hou, j'espère que vous ne vous êtes pas endormies !!!!

Donc, je continue.

 

Le Chef interloqué, leva la séance et réunit rapidement une cellule de crise. Il fallait agir rapidement, l'hiver approchait, l'idée d'un jeûne était intolérable...

1ère étape : aller en reconnaissance pour situer l'emplacement de cette tribu. 

 

2ème étape : envoyer le plus valeureux des guerriers, au cas où il y aurait du "grabuge".  

 

En fait, il s'agissait d'une tribu pacifique . Tout se passa pour le mieux .... ! Les yeux du brave Derz croisèrent ceux Vicky, la fille de l'autre chef et cela se termina ... par un mariage, un rapprochement des deux tribus. Naturellement le secret de la technique particulière fut révélée dans l'allégresse générale.

Pourquoi cette histoire ? Tout simplement parce que vont suivre quelques photos qui permettront aux brodeuses qui ont des difficultés à broder avec 2 fils de faire des points réguliers. Cette technique a été montrée par Zabou, qui elle la tenait d'Isabelle (MAISON DE CAMPAGNE), qui la tenait de sa grand-mère qui la tenait de .... et ainsi de suite, jusqu'à la nuit des temps ... !!! 

1ère étape en écartant les 2 fils et en passant l'aiguille au milieu.

2ème étape, terminer la croix en écartant les 2 fils et en passant l'aiguille au milieu. 

Comme on peut le constater, résultat parfait.

Un grand merci à Zabou pour avoir eu la gentillesse de nous apprendre cette technique et à Solange qui a pris ces quelques photos. 

 

Peinture rupestre découverte au début du 19è siècle par Sir Hardanger éminent spécialiste de la broderie à travers les âges. On peut y voir des lignes géométriques qui seraient les ancêtres de nos grilles.....!!! 

A très bientôt. 

Publié dans La Ruche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fab34300 29/06/2007 20:56

euhhh je n'ai pas bu de mousseux, y avait-il des substances illicites dedans???

Les crucipapoteuses de Montpellier 29/06/2007 21:25

Rien d'illicite chez Papot'croix, rien que du naturel ! Solange et Josiane veillent sur nous.